The Vampire Diaries in New York


Entre dans l'univers de Stefan, Elena et Damon. Partiras-tu avec eux a New York ?



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Recherche de Tyler Lockwood, Matt Donovan et pleins d'autres PV.
Bienvenue sur The Vampire Diaries in New York
Le groupe des vampires est désormais fermé aux pv inventés !
Merci à Obsession27 pour ce nouveau design ♥️
N'oubliez pas d'aller voter pour le forum dans les TOP SITE (: ICI&ICI

Partagez | 
 

 Ezéchiel Alexander Karter~ We ain't gonna live forever

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité



MessageSujet: Ezéchiel Alexander Karter~ We ain't gonna live forever   Dim 26 Sep - 10:14



© Misery Angel
EzéchielAlexander Karter


Je m'appelle Ézéchiel Alexander Karter, j'ai 18 ans et je suis un chasseur. Enfin, pas officiellement. On m'a surnommé Zech' c'est plus court, j'ai un tatouage dans le dos. Celui-ci représente des ailes d'ange noir en feu. J'ai la salle manie de toujours passer une main dans mes cheveux et je fume beaucoup trop. Je viens d'une famille aisée et pour le moment je suis étudiant mais je travail entant que mannequin dans une boite et j'use mon héritage petit à petit.

    feat Mathias Lauridsen


© Kanala & Lena
'Cause we have all a secret

    Les enfants crient à leur naissance. On leur fait une légère tape sur les fesses pour qu'ils ouvrent leur poumons et crient leur joie au monde. J'aurais dû faire pareille. Le médecin m'a prit par les pieds et à fait une légère tape sur mes fesses potelés. Là j'aurais dû crier. Hurler et pleuré. Seulement je me suis tu. J'ai laissé le silence emplir la pièce alors que mes parents inquiet comme jamais, les traits tiré par la fatigue me regardaient. Ma mère est une très belle femme, malgré les années qui marquent son visage, elle n'a pas changé. Son sourire est sincère. Le bleu de ses yeux est troublant, sa chevelure dorée est un délice de boucle, elle s'appelle Sandra. Jill Bodel de son nom de jeune fille. Quant à mon père. Andrew Karter. Il s'agit d'un homme plus strict, à l'air plus sévère. Il semble toujours distant et son visage marqué par des rides de fatigue lui ont toujours donné un air plus vieux que ce qu'il n'était. Pourtant, lui aussi était beau à sa façon. Ses yeux pétillaient d'une malice qui avec le temps devint las, mais il avait ce petit truc en plus. Là dans cet hôpital d'Oxford je crois que je suis tombé amoureux de mes parents. Rien de bien éloquent. Pas un amour brûlant. Juste l'amour d'un fils à ses parents. Pourtant je ne criais pas. Je repoussais au plus loin mon entrée dans le monde. On me brancha à divers machine et je passais plusieurs mois à respirer grâce à leur soin. Il s'avéra que j'étais trop faible. Je suis né le 21 décembre 1990 un jour de grande chute de neige au milieu de la nuit après 9 mois et 15 jours de passé dans le ventre de ma mère. Pourtant j'étais trop faible ! Cependant, la faiblesse du corps est remplacé par la force de l'âme. J'ai grandit en étant faible. Là où un enfant prenait un rime à cause d'un grand froid, moi je m'enrhumais à cause d'un courrant d'air.

    Cependant j'étais un enfant avide d'apprendre. Même si je devais tomber malade, même si je devais resté enfermé à la maison je ne restais pas en place. J'apprenais de tout. Du chant des oiseaux, du vent d'hiver. Oxfrod n'avait aucun secret pour moi et je le lui rendais bien. J'aimais mon quartier. J'aimais les bois qui bordaient par endroit ma ville. J'aimais cet endroit, j'aimais l'Angleterre. Et j'y vécu toute mon enfance. Là bas je me fis de nombreux amis. J’avais une vie de petit enfant tout à fait normal. J’allais à l’école, je faisais mes devoirs, jouais à la Playstation ou sortais pour voir mes amis. J’étais petit pour mon âge, les médicaments que je prenais devaient m’aider à grandir et à reprendre des forces. Cependant malgré que j’ai l’air faible et minuscule un bon nombre de filles tombaient amoureuse de moi. Elles me disaient que j’étais beau, que mes yeux bleu leur faisaient tourné la tête que mon sourire éclairait leur journée. Je les écoutait sans jamais répondre. Pour moi les filles c’était juste « beurk » et à 9 ans c’est tout à fait normal. On préfère traîner avec ses amis et ne rien faire d’autre que s’amuser; Dans mon école je faisais beaucoup de sport. J’aimais tout, mais c’était surtout pour être avec mes amis. En tant que petit leader de notre groupe de potes je devins vite le capitaine d’équipe de l’équipe de basket-ball. Pourtant je n’étais pas meilleur qu’un autre. Je ne méritais pas cette place mais on me plébiscitait. J’étais populaire et je l’ai été tout au long de ma vie. Je n’étais qu’un enfant à l’époque et je ne comprenais pas. Je profitais de ça sans me poser plus de question. Puis la plus belle fille de l’école me tournait autour, je pouvais être fier de ça. A l’adolescence je commençais enfin à grandir. Je reprenais des forces et en plus j’étais assez intelligent. J’adorais la lecture, j’aimais tout particulièrement certain poète et auteur français. J’apprenais la langue en cours et je tâchais de faire mes propres traduction afin de mieux comprendre la chose. J’étais toujours autant avide de savoir. Mon esprit était développé vers le monde et je ne voulais changer de vie pour rien au monde. Mes parents étaient les gérants d’une firme anglaise de vêtements. On avait de l’argent, on avait notre vie tranquille et surtout rien pour nous troubler. N’était-ce pas parfait ? Si. Et malheureusement, comme je l’appris plus tard la perfection n’est pas un point atteignable. La perfection est juste un but, un but qu’on ne peut atteindre et qui au final nous pourri la vie. Il faut apprendre à ne pas se voiler la face et à affronter la vie. On cherche souvent à être plus populaire. Plus intelligent, avoir plus d’argent, avoir plus « d’amis ». On est jamais assez ceci, jamais assez cela. Alors on se bat, on ne lâche pas prise et on tire toujours plus sur la corde. Seulement, il arrive un moment où on ne peut plus et que celle-ci craque. On se trouve avec un morceau de corde cassé et plus rien pour nous aider. J’ai eu une adolescence étrange. J’étais populaire dans mon école, tout le monde voulait me connaître et je dois avouer que j’aimais assez ça. On ressent une sorte d’ivresse à savoir que plusieurs personnes voudraient être un petit peu comme vous. Bien sur, au contraire certains n’attendaient que l’instant où je ferais le mauvais pas. Où je sortirais du sentier tout tracé et à cet instant précis ils m’auraient eu au tournant. Seulement ça n’arrivait pas. Je ne voulais pas changer ma façon d’être. Ma façon de voir les choses. J’étais bien dans ma vie. Je m’amusais, j’apprenais, j’essayais d’être celui que je désirais et je ne vendais pour rien au monde mon âme à une quelconque façon d’être. J’étais libre. J’étais moi et mon dieu que c’était grisant. Mais ça ne dura pas indéfiniment. Car en effet, lorsque je fus âgé de quinze ans mes parents m’apprirent que nous devions déménagé. L’amérique. Un grand pays. un nouveau départ. Mais pour moi, plus une prison où j’allais pouvoir m’enfermer pour la fin de ma vie. Je n’avais rien à voir avec le style de personne de cet endroit. J’étais anglais. Le matin je mangeais mes tartines grillé avec de la confiture dessus et je buvais mon thé bien chaud. Je n’avais pas du tout envie d’y aller, mais je fus forcé de suivre mes parents. Je passais de la vie tranquille d’Oxford, des voitures qui roulent à gauche et de l’université de mes rêves pour changer de vie. Seulement comme je n’aimais pas l’amérique. Celle-ci ne m’aima pas. Je suis arrivé à Mystic Fall. Mes parents ont prit une maison sur les rebords de la ville et je suis allé au lycée. Autant vous dire que ce fût l’horreur. La façon d’agir et de réfléchir d’ici n’avait rien avoir avec mon Oxford chérie. Je tentais donc de ne pas trop me faire remarquer et restais dans mon coin afin de finir mes études le plus rapidement possible. Un jour où je lisais un livre de Shakespeare dans les gradins du stade l’entraîneur de l’équipe de football me demanda de venir. Je dois avouer que ça ne m’a pas trop intéressé. Je n’étais pas du genre super populaire à faire des matchs pour que tout le monde me remarque. Cependant j’y suis allé. Ça faisait quelques mois que j’étais à l’école, je n’arrivais toujours pas à m’intégrer et on me demandait d’aider pour un truc où une bonne majorité de gars populaire se trouvaient. J’étais pas bien musclé à l’époque, aujourd’hui encore quand je vois certain joueur je peux paraître pour une brindille en comparaison. Seulement je courrais et je cours très vite.

    Ma vie ne peut être comparé à une longue succession d’échec. Encore moins à une longue succession de réussite. Alors que j’avais seize ans je fis une erreur qui m’amènera directement à ce que je suis devenu aujourd’hui. Je n’ai jamais trop cru en l’amour. Quand j’étais enfant je me souviens bien des louanges de mes camarades de classe, mais ça ne valait rien à mes yeux. J’avais bien grandit et comme tout adolescent j’avais eu des filles. Je n’étais pas du genre à briser des coeurs, mais j’avoue avoir coucher sans aimer. Plusieurs fois même. Je n’en suis pas fière et je n’en ai jamais été fière, mais les soirées arrosé ne m’aidaient pas à garder mes hormones en laissent. Je tombais cependant amoureux une fois. Ce ne fût pas la passion déchirante. Pas l’amour brûlant qui m’empêchait de penser à quoique ce soit d’autre. Non, absolument pas. Elle était belle, pas trop populaire, on se voyait souvent en soirée à boire, fumer, se droguer même ensemble. On devint tout doucement proche, de plus en plus proche. Emma était très belle, intelligente, elle me faisait rire, puis elle était sympa. On se mit donc à sortir , on coucha a de nombreuse reprise et nous fûmes loin d’être le couple model. On se disputait souvent, hurlait pour un rien, puis on se disait qu’on pourrait reprendre là où nous nous étions arrêté. Un jour elle m’accosta au bord de la crise de nerfs. Trop d’émotions à gérer pas assez de contrôle. Elle me l’annonça sans me préparer. Elle était enceinte. Enceinte de moi. J’avoue que ma première envie fût de m’enfuir. Changer de ville, de pays, de nom. Mais j’étais fière, honnête et je le suis encore. Alors je décidais de m’occuper d’elle comme je le devais. En homme bien éduqué je la demandais en mariage histoire de subvenir à ses besoins et à ceux du gamin. Car oui, nous allions avoir un enfant. Un fils. Dire que j’étais heureux pour la chose aurait été mentir. Ce n’était pas vrai. J’aurais aimé qu’elle avorte, mais je ne pouvais pas lui demander, puis mes parents auraient été largement contre. A cette même époque ils décidèrent de rentré au pays, retrouvé Oxford et ses rues marchande. Notre maison au bord des bois et tout ce qui s’en suivait. Quant à mois, je devins rapidement la risée du lycée. J’étais le gars qui avait mis enceinte une fille de seize ans. On me regardait de travers, même dans l’équipe de football c’était plus possible. Mais je tenais bon, dans ma maison vide désormais, je faisais de mieux pour garder la tête hors de l’eau . Chose qui, je l’avoue, à été très dur.

    Seulement, les mois passèrent,Emma arrivait au terme de sa grossesse et nous étions en train de nous balader dans les rues de la ville. C’est là qu’elle se mit à me rappeler à quel point elle m’aimait, comme elle était heureuse d’avoir un enfant de moi et que je ne me sois pas enfui. Elle parlait encore et encore, en rajoutant quant au fait que je ne lui avais même pas demander d’avorté. Elle disait être certaine que j’étais l’homme fait pour elle et que nous allions vivre des années d’un bonheur sans égal. N’en pouvant plus je me suis énervé, dieu que j’ai honte maintenant que j’y repense. J’aurais dû la serré contre moi, lui dire que nous allions vivre le mieux que nous pourrions et que la vie allait continuer. Mais non, je lui ai dit ses quatre vérité, que je ne l’aimais pas plus que ça, que j’aurais aimé qu’elle avorte et que même si je me sentais pas prêt pour tout ça je me sentais encore plus obligé de resté. Elle s’est mise à courir. Son ventre rebondit à cause de la grossesse, ses cheveux volant dans le vent. Je la regardais tout d’abord s’enfuir avant de me mettre à la suivre avec un temps de retard. Je l’ai perdu de vue. C’est sans aucun doute ça qui m’a perdu. J’étais pas assez mature, je n’ai pas fait assez attention. Mais peut on m’en blâmer ? Je ne savais pas ce qui allait arriver; Je ne connaissais pas l’existence des être de la nuit. J’ai longuement couru dans le dédale des ruelles qui s’entrecroisaient. J’étais seule, il faisait froid. J’avais 17 ans et je ne m’attendais pas à ce que mon monde soit tellement chamboulé. Lorsque je retrouvais Emma se fût en piteux état. Un être sombre penché sur elle et du sang jonchant le sol. Il faisait trop noir pour que je reconnaisse le vampire qui l’a tué. Mais j’ai clairement vu les marques de morsure sur le coup de ma fiancé. On venait de l’assassiner. La vidant de son sang, de toute sa vie. Je me suis précipité vers elle, je l’ai prise dans mes bras espérant pouvoir la sauvé. Le vampire avait disparu, sûrement tout à fait satisfait de son repas. J’ai couru vers la ville. Vers la lumière, sans avoir si ça allait me sauver. Si j’allais pouvoir me sauver. Depuis ce jour je cours. Tous les soirs je cours après l’ombre, après ces êtres immortels qui ont pourri ma vie. Mes nuits sont courte, mon sommeil souvent agité. Je ne vis pus depuis sa mort. Elle est partit en omettant de me préciser qu’en partant tout deux allaient prendre une part de moi avec eux. J’ai perdu ma fiancé, j’ai perdu mon fils et je me suis perdu en même temps.

    Pendant un an j’ai fais de longue recherche. Sur le folklore local, les légendes international. Je me suis renseigné comme personne, j’ai volé des bouquins presque vieux comme le monde et j’ai fais mes recherche encore et encore. Il arrive quelques fois que j’en croise au lycée, entourré d’humain, à se faire passé pour des gens normaux. Depuis lors je mêle tant bien que mal une vie de « lycéen » pas très doué en cours et une vie de chasseur en plus de me faire de l’argent entant que mannequin. Je n’aspire qu’à les détruire. Un à un. Seulement l’ombre et la lumière sont moins tracé que ce qu’on pourrait le croire. Le manichéisme ancien n’est plus à notre époque. Les vampires ne sont plus totalement méchant, les humains totalement bon. Il arrivent que certain humains méritent plus de mourir que certain vampire. Alors je laisse les gentils en vie, je chasse les méchants. Tout en sachant qu’a part me faire tuer je n’arriverais sûrement à rien. Mais je me bas encore. Encore un peu. Jusqu’à ce que je meurs. Jusqu’à ce que je la venge, jusqu’à ce qu’ils m’aient finalement achevé.


© Midnight poison & Adastra
The war is a poison

    Je suis un jeune homme pas trop prolixe. En effet, pour moi les mots ne signifient pas tout. J'ai toujours pensé qu'un regard, un sourire, peut traduire plus que ce que tout les mots tentent de faire comprendre. J'aime la musique et je suis un grand mélomane, je ne rate jamais un moment d'écouté un peu de musique. J'ai une hygiène de vie réglé comme du papier à musique. J'ai l'habitude de faire les mêmes choses. Je me lève, fais des exercices, me lave, mange mon petit déjeuner, m'habille puis je sors de chez moi. J'aime courir, bouger pour me dépenser et éclaircir ainsi mes idées. J'ai une façon de pensé très à moi. Le monde est un assemblage de chose infime qui constitue un tout. Mon caractère, ma façon d'être est la même chose. J'ai l'air de quelqu'un de plutôt normal. Je peux même sembler joyeux, mais si je renvois cette image, c'est dans le seul but de ne pas avoir à montré que je souffre. Je n'aime pas montré mes faiblesses. J'ai horreur qu'on fasse attention à moi pour ce qui ne va pas. Je préfère qu'on me regarde, qu'on se dise que le monde est beau. Qu'on me sourie, au lieu de me voir et de venir vers moi pour me demander ce qui ne va pas. Vous savez. Le temps est assemblage de seconde fragmenté en micro seconde indéfiniment. On a tendance à ne pas y faire attention. A ne pas en profiter. La pluie vous fait soupirer, moi je sors pour en profiter. J'ai appris que le monde était éphémère que je ne durerais pas indéfiniment et que mon temps et compté. Comme un gamin il m'arrive de sauté dans les flaques, de m'arrêté sous la pluie pour lever mes yeux vers le ciel et profité de la froideur du contact des goûtes. Je suis étrange. Décalé. Mais je cache ma douleur. Je suis quelqu'un de triste. Je souris, profite de l'instant, pourtant il m'arrive souvent de regretter tel ou tel chose. Je cache mes émotions, je cache ce que je ressens vraiment et je ne laisse personne entré dans ma forteresse de solitude. L'amour est un sentiment que s'offrent les inconscient. Ils croient pouvoir offrir leur coeur sans en souffrir par la suite, mais il arrive toujours un moment où on tombe. Où on chute. Je cache mes sentiments, je cache la douleur dans mes yeux, l'éclat brisé de mon feu s'éteint peu à peu et si je n'avais plus de but dans ma vie ça ferait longtemps que je serais partit rejoindre Emma dans la tombe.
    Je suis complexe. Un peu fou. Je semble de bonne humeur et je vous souri comme n'importe qui. Je fais semblant et tant qu'on ne m'en demande pas plus ça me va. Je me contente de ce que j'ai et je ne veux rien de plus. Je n'ai plus de flamme pour mon feu. J'ai perdu l'espoir, ça fait longtemps que je ne crois plus en un après, aux cieux. J'attends juste de crever après m'être venger. Seulement il s'agit là d'une vengeance bien plus compliquée que prévu. Je tente de dépeindre la peinture de ma vie. D'expliquer mon caractère, mais je ne saurais sincèrement le faire. Je ne suis pas à même de comprendre ce que je suis devenu. Suis-je gentil ? Suis-je perdu entre le bien et le mal à force d'essayé de me trouver ? Je vis, plutôt je survis sans me poser plus de question. Je suis quelqu'un. Mais je ne sais toujours pas qui.

Spoiler:
 


Dernière édition par Ezéchiel A. Karter le Dim 26 Sep - 16:37, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Ezéchiel Alexander Karter~ We ain't gonna live forever   Dim 26 Sep - 10:17

Welcome & Good Luck!
Revenir en haut Aller en bas
Elena Gilbert

Il n'y a pas de Rose sans épines...
avatar

Sexe : Féminin Messages : 1126
Date d'inscription : 13/06/2010
Age : 23
Localisation : Dans le coin !

MessageSujet: Re: Ezéchiel Alexander Karter~ We ain't gonna live forever   Dim 26 Sep - 10:18

01
Bienvenue parmi nous Very Happy, et bon courage pour ta fiche =D. Si tu as besoin d'aide pour quoi que ce soit, Damon, Cassandra ou moi même somme là Very Happy.

Ps: J'ai validée ton code ♥️

_________________
      Elena Gilbert
      When I close my eyes, I see the past, the past of formerly where all was beautiful and very easy, I would like to find this past. The future is composed of tomorrow but I'm sometimes afraid of future.
Revenir en haut Aller en bas
http://requiem-for-a-dream.forumactif.com/
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Ezéchiel Alexander Karter~ We ain't gonna live forever   Dim 26 Sep - 10:21

Merci vous deux ^^

Je préviens déjà que j'aurais pas trop le temps de faire ma pres' aujourd'hui. Je vais jouer un match de basket puis je fête l'anniversaire de ma soeur. Donc j'entamerais l'ébauche de ma presentation, mais sans plus. Puis, faudrait que j'ai une idée plus précise de ce que je veux. En gros, j'acheverais plutôt ma pres" demain ^^
Revenir en haut Aller en bas
Elena Gilbert

Il n'y a pas de Rose sans épines...
avatar

Sexe : Féminin Messages : 1126
Date d'inscription : 13/06/2010
Age : 23
Localisation : Dans le coin !

MessageSujet: Re: Ezéchiel Alexander Karter~ We ain't gonna live forever   Dim 26 Sep - 10:23

Pas de soucis, tu as une semaine pour la faire de toute façon, alors prend ton temps Wink

_________________
      Elena Gilbert
      When I close my eyes, I see the past, the past of formerly where all was beautiful and very easy, I would like to find this past. The future is composed of tomorrow but I'm sometimes afraid of future.
Revenir en haut Aller en bas
http://requiem-for-a-dream.forumactif.com/
Cassandra D. Grant

Nice and Sexy Girl ! You love me, I know.
avatar

Sexe : Féminin Messages : 715
Date d'inscription : 14/08/2010
Age : 25
Localisation : Mystic Fall

MessageSujet: Re: Ezéchiel Alexander Karter~ We ain't gonna live forever   Dim 26 Sep - 10:38

Hi hi hi ^^ Sexy *Bave*
Nous faudra un lien Razz
Sinon, bienvenue et comme dit si t'as un problème, une question hésite pas, le staff est là Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://passe-retrouvailles.forumgratuit.org/
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Ezéchiel Alexander Karter~ We ain't gonna live forever   Dim 26 Sep - 10:40

Merci Cass" ^^
Revenir en haut Aller en bas
Katherine Pierce

Aimer c'est avant tout prendre un risque.
avatar

Sexe : Féminin Messages : 235
Date d'inscription : 11/09/2010
Age : 27
Localisation : New York !

MessageSujet: Re: Ezéchiel Alexander Karter~ We ain't gonna live forever   Dim 26 Sep - 15:40

Bienvenue Ezéchiel !

Tiens, tiens un chasseur ! Et bien ça ne sera pas le premier à essayer de nous tuer ...

Fais attention qui tu choisi pour cible ! Razz
Revenir en haut Aller en bas
http://eternal-cullen.forumtwilight.com/forum.htm
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Ezéchiel Alexander Karter~ We ain't gonna live forever   Dim 26 Sep - 16:38

Merci Katherine,

Ne t'inquiète donc pas pour ta peau, je suis un chasseur assez souple je sais faire des compromis si ça peut m'être utile Wink


Je pense pouvoir dire que j'ai fini, enfin c'est pas super top non plus ><
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Ezéchiel Alexander Karter~ We ain't gonna live forever   Dim 26 Sep - 16:42

Moi j'aime! =)
Revenir en haut Aller en bas
Cassandra D. Grant

Nice and Sexy Girl ! You love me, I know.
avatar

Sexe : Féminin Messages : 715
Date d'inscription : 14/08/2010
Age : 25
Localisation : Mystic Fall

MessageSujet: Re: Ezéchiel Alexander Karter~ We ain't gonna live forever   Dim 26 Sep - 16:47

Oulah! Tu m'en as donné de la lecture =O
Bref! Pas trop de fautes d'orthographe, une bonne syntaxte rendent tes textes agréables à lire. Je n'ai rien à redire.
Je te Valide donc.
Comme toujours, Damon ou Elena s'occuperont de te mettre en couleur et de répondre à tes demandes de logement etc...
Bon jeu parmis nous Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://passe-retrouvailles.forumgratuit.org/
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Ezéchiel Alexander Karter~ We ain't gonna live forever   Dim 26 Sep - 16:50

Sérieux y avait pas trop de fautes d'orthographe O.O
Première fois de ma vie qu'on me dit ça xD

Enfin merci Cassou (et ouais t'as droit à un super surnom, c'est ça où cassoulet rendeer )

Enfin maintenant ça s'impose 02 02 02 02 07 07 07 07 09 09 09 09 09 05 05 05 05 05
Revenir en haut Aller en bas
Damon Salvatore

Dans leurs excès ils meurent tels la poudre et le feu W.S
avatar

Sexe : Féminin Messages : 1327
Date d'inscription : 13/06/2010
Age : 24
Localisation : Manoir Salvatore; Mystic Fall; Virginie.

MessageSujet: Re: Ezéchiel Alexander Karter~ We ain't gonna live forever   Dim 26 Sep - 16:57

BIENVENUUUUUUUUUUUUUUUUE ! Very Happy

Yeaaaaaaaaaah un chassseur ! 09

Brefouille comme la dit Cassandra tu es VALIDER Cool ( je sais le staff est génial; je plaisante Razz)
Je te met de ce pas ta couleur Smile

_________________

(c) TUMBLR
« J’ai un secret, j’en ai un énorme, mais je ne l’ai jamais dit à haute voix. Quel est l’intérêt, ça ne va rien changer,ça ne va pas me rendre bon, ça ne va pas me faire adopter un chien ! Je ne peux pas être ce que les autres veulent que je sois, je ne peux pas être ce ce qu’elle veux que je sois, je ne suis pas humain et ça me manque, c’est ce qui me manque le plus au monde,voilà mon secret »
Revenir en haut Aller en bas
Cassandra D. Grant

Nice and Sexy Girl ! You love me, I know.
avatar

Sexe : Féminin Messages : 715
Date d'inscription : 14/08/2010
Age : 25
Localisation : Mystic Fall

MessageSujet: Re: Ezéchiel Alexander Karter~ We ain't gonna live forever   Dim 26 Sep - 17:03

Cassou fera l'affaire Zech Razz mdrr
Et Damon, ne plaisante pas avec ces choses là. Surtout que c'est vrai, nous sommes fantastiques *SORS* xD
Revenir en haut Aller en bas
http://passe-retrouvailles.forumgratuit.org/
Damon Salvatore

Dans leurs excès ils meurent tels la poudre et le feu W.S
avatar

Sexe : Féminin Messages : 1327
Date d'inscription : 13/06/2010
Age : 24
Localisation : Manoir Salvatore; Mystic Fall; Virginie.

MessageSujet: Re: Ezéchiel Alexander Karter~ We ain't gonna live forever   Dim 26 Sep - 17:04

Tu as raison Smile Excuse moi Cassandra 07

_________________

(c) TUMBLR
« J’ai un secret, j’en ai un énorme, mais je ne l’ai jamais dit à haute voix. Quel est l’intérêt, ça ne va rien changer,ça ne va pas me rendre bon, ça ne va pas me faire adopter un chien ! Je ne peux pas être ce que les autres veulent que je sois, je ne peux pas être ce ce qu’elle veux que je sois, je ne suis pas humain et ça me manque, c’est ce qui me manque le plus au monde,voilà mon secret »
Revenir en haut Aller en bas
Elena Gilbert

Il n'y a pas de Rose sans épines...
avatar

Sexe : Féminin Messages : 1126
Date d'inscription : 13/06/2010
Age : 23
Localisation : Dans le coin !

MessageSujet: Re: Ezéchiel Alexander Karter~ We ain't gonna live forever   Dim 26 Sep - 17:04

Hé ho, ça va les chevilles? xD

_________________
      Elena Gilbert
      When I close my eyes, I see the past, the past of formerly where all was beautiful and very easy, I would like to find this past. The future is composed of tomorrow but I'm sometimes afraid of future.
Revenir en haut Aller en bas
http://requiem-for-a-dream.forumactif.com/
Damon Salvatore

Dans leurs excès ils meurent tels la poudre et le feu W.S
avatar

Sexe : Féminin Messages : 1327
Date d'inscription : 13/06/2010
Age : 24
Localisation : Manoir Salvatore; Mystic Fall; Virginie.

MessageSujet: Re: Ezéchiel Alexander Karter~ We ain't gonna live forever   Dim 26 Sep - 17:12

Elle ne ce sont jamais sentie aussi bien Smile 01

_________________

(c) TUMBLR
« J’ai un secret, j’en ai un énorme, mais je ne l’ai jamais dit à haute voix. Quel est l’intérêt, ça ne va rien changer,ça ne va pas me rendre bon, ça ne va pas me faire adopter un chien ! Je ne peux pas être ce que les autres veulent que je sois, je ne peux pas être ce ce qu’elle veux que je sois, je ne suis pas humain et ça me manque, c’est ce qui me manque le plus au monde,voilà mon secret »
Revenir en haut Aller en bas
Elena Gilbert

Il n'y a pas de Rose sans épines...
avatar

Sexe : Féminin Messages : 1126
Date d'inscription : 13/06/2010
Age : 23
Localisation : Dans le coin !

MessageSujet: Re: Ezéchiel Alexander Karter~ We ain't gonna live forever   Dim 26 Sep - 17:32

Muhahah ♥

Ha oui, et n'oublie pas d'aller recenser ton vava (:

_________________
      Elena Gilbert
      When I close my eyes, I see the past, the past of formerly where all was beautiful and very easy, I would like to find this past. The future is composed of tomorrow but I'm sometimes afraid of future.
Revenir en haut Aller en bas
http://requiem-for-a-dream.forumactif.com/
Cassandra D. Grant

Nice and Sexy Girl ! You love me, I know.
avatar

Sexe : Féminin Messages : 715
Date d'inscription : 14/08/2010
Age : 25
Localisation : Mystic Fall

MessageSujet: Re: Ezéchiel Alexander Karter~ We ain't gonna live forever   Dim 26 Sep - 17:33

Jte pardonne Damon Wink
Elena: Les chevilles vont très très bien merci de t'en soucier Razz
Bon, j'arrête le flood xD Pauvre fiche de Zech sinon x)
Revenir en haut Aller en bas
http://passe-retrouvailles.forumgratuit.org/
Katherine Pierce

Aimer c'est avant tout prendre un risque.
avatar

Sexe : Féminin Messages : 235
Date d'inscription : 11/09/2010
Age : 27
Localisation : New York !

MessageSujet: Re: Ezéchiel Alexander Karter~ We ain't gonna live forever   Dim 26 Sep - 17:35

Je ne m'inquiètes pas du tout pour ma peau !!!! Razz Mais j'aime beaucoup faire des compromis, on va peut être s'entendre qui sait ! Wink

Me tarde de pouvoir faire connaissance avec toi sur un prochain rp !! Razz
Revenir en haut Aller en bas
http://eternal-cullen.forumtwilight.com/forum.htm
Damon Salvatore

Dans leurs excès ils meurent tels la poudre et le feu W.S
avatar

Sexe : Féminin Messages : 1327
Date d'inscription : 13/06/2010
Age : 24
Localisation : Manoir Salvatore; Mystic Fall; Virginie.

MessageSujet: Re: Ezéchiel Alexander Karter~ We ain't gonna live forever   Dim 26 Sep - 17:35

j'avoue^^ Excuse nous Ô Grand chasseur de vampires Wink * s'enfui trèèèès loin de lui, Ha nan Damon n'a peur de rien Cool *

_________________

(c) TUMBLR
« J’ai un secret, j’en ai un énorme, mais je ne l’ai jamais dit à haute voix. Quel est l’intérêt, ça ne va rien changer,ça ne va pas me rendre bon, ça ne va pas me faire adopter un chien ! Je ne peux pas être ce que les autres veulent que je sois, je ne peux pas être ce ce qu’elle veux que je sois, je ne suis pas humain et ça me manque, c’est ce qui me manque le plus au monde,voilà mon secret »
Revenir en haut Aller en bas
Elena Gilbert

Il n'y a pas de Rose sans épines...
avatar

Sexe : Féminin Messages : 1126
Date d'inscription : 13/06/2010
Age : 23
Localisation : Dans le coin !

MessageSujet: Re: Ezéchiel Alexander Karter~ We ain't gonna live forever   Dim 26 Sep - 17:40

Mais arrêter de flooder MDR!
Sinon, je me fâche! Allez zioup, dehors!

_________________
      Elena Gilbert
      When I close my eyes, I see the past, the past of formerly where all was beautiful and very easy, I would like to find this past. The future is composed of tomorrow but I'm sometimes afraid of future.
Revenir en haut Aller en bas
http://requiem-for-a-dream.forumactif.com/
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Ezéchiel Alexander Karter~ We ain't gonna live forever   Dim 26 Sep - 21:23

XD j'adore les staff qui flood !!!

Enfin merci pour la validation, vais aller me recenser en bon élève que je suis (merci maître jedi ! )

On verra Katrine, si on fait des compromis, ça voudra dire que ça m'arrange et que je pourrais m'occuper de toi après Wink

Bon vais m'occuper de mes oignons moi maintenant 09
Revenir en haut Aller en bas
Katherine Pierce

Aimer c'est avant tout prendre un risque.
avatar

Sexe : Féminin Messages : 235
Date d'inscription : 11/09/2010
Age : 27
Localisation : New York !

MessageSujet: Re: Ezéchiel Alexander Karter~ We ain't gonna live forever   Dim 26 Sep - 21:38

T'occuper de moi ? Comme si tu pourrais m'avoir un jour, la BLAGUEEEEEeee !
Cherche pas à vaincre plus fort que toi !

Razz
Revenir en haut Aller en bas
http://eternal-cullen.forumtwilight.com/forum.htm
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Ezéchiel Alexander Karter~ We ain't gonna live forever   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ezéchiel Alexander Karter~ We ain't gonna live forever

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Vampire Diaries in New York :: RPG :: Présente toi
 :: Présentations Validées
-
Sauter vers: